LOADING

Background Image

News

Le marché du bouillon cube en Afrique

La marque Jumbo de l’espagnole Gallina Blanca Star pour l'Afrique, a réussi à imposer son leadership sur le marché hautement concurrentiel du bouillon cube.
 
Une tradition ancrée dans les moeurs, qui fait désormais partie intégrante de l'alimentation africaine.
 
Le succès du bouillon cube en Afrique
 
Inventé en 1898 par le Suisse Julius Maggi, le bouillon cube a connu un véritable essor sur le marché africain dès la colonisation.
 
Ce succès a poussé plusieurs multinationales de l'agroalimentaire, à l'instar de Gallina Blanca Star ou encore de Maggi, à implanter des filiales en Afrique de l'Ouest.
 
Intégré dans la plupart des recettes traditionnelles africaines, le bouillon cube bénéficie notamment de son mode de vente à l'unité : un atout pour cet exhausteur de goût, utilisé pour les préparations les plus courantes.
 
L'adversaire le plus sérieux de Maggi reste Jumbo, la marque de Gallina Blanca Star pour l'Afrique, installée au Burkina Faso sous les traits de la SIBEA (société industrielle burkinabé d’épices et d’alimentation).
 
Présente sur le continent depuis 1978, la marque met en avant son credo ("s’adapter aux habitudes alimentaires, goûts et traditions de chaque pays") pour truster la première place dans ce marché prometteur.
 
Le bouillon cube Jumbo, une institution
 
Au palmarès des initiatives de Jumbo figure le sponsoring de Miss Côte d’Ivoire, qui a contribué à assoir la réputation de la marque en Afrique de l'Ouest.
 
Du Sénégal au Mali en passant par Dakar, Jumbo collectionne les panneaux publicitaires vantant les mérites de ses bouillons cube, sans oublier les fresques intégrant cet ingrédient aux côtés des traditionnelles porteuses ou des cases africaines.
 
En 2009, Jumbo a d'ailleurs décidé de contrer les détracteurs de ses exhausteurs de goût, en lançant le bouillon cube poulet à la vitamine A.
 
 
 

Partager cette actualité

Votre message a bien été envoyé et sera traité dans les plus brefs délais.

Un problème est survenu. Envoyez-nous plutôt un email directement à contact@cadre-afrique.fr

Inscription à la newsletter


Lorem ipsum
Lorem ipsum